Italie

Georges de Challant: un prince de la Renaissance en Vallée d'Aoste

Italie

Un prince de la Renaissance en Vallée d'Aoste

En plus un chanoine ! Georges de Challant. Qui ne se contente point de son seul ministère à la cathédrale d'Aoste et au Prieuré de Saint-Ours et qui transforme pour toujours le paysage architectural et artistique de la grande vallée. Voir Jérusalem à travers des colonnes de cristal tout en admirant le jeune Paris offrir la pomme d'or à Vénus ? Faire son marché médiéval sous l'oeil des preux et des preuses de la cour? Certes. Mais puisqu'on y est pourquoi ne pas remonter un peu le temps et aller admirer les chevaleresques déhanchés de saint Georges pour sauver la princesse de Trébizonde dans la cour d'un château de conte de fées? Fénis. Et plus encore. 

Infos pratiques

Inédit

Contact: info@aventuredubeau.com

Programme

Jour 1 : Lausanne-Aosta

En voiture ou en petit bus, la montée de la vallée du Grand-Saint-Bernard et la descente sur l'Italie. Installation à l'hôtel et déjeuner en ville.

Pour faire connaissance avec Georges de Challant nous irons à la cathédrale, surprenante dans son ampleur et son agencement puisque le déambulatoire de son choeur abrite un musée d'art sacré contenant des petites merveilles de sculpture et d'orfèvrerie. Georges de Challant y fut chanoine et presqu'évêque ! Mais avant tout, on monte au-dessus des voûtes gothiques, pour suivre les histoires mouvementées que nous racontent les peintures murales romanes sauvegardées.

Fin d'après-midi libre : la ville romaine ? Musarder dans la ville médiévale ?

Apéritif sur la place Chanoux (muscat de Chambaves) et dîner commun chez un spécialiste de la cuisine du terroir, mode raffiné. Soirée et nuit à Aosta

Jour 2 : Aosta

Le matin, traversée d'Aosta par la grande artère romaine jusqu'à la Collégiale romano-gothique et au Prieuré de Sant'Orso, dont Georges de Challant fut aussi l'un des plus éminents prieurs et mécènes: un cloître de cinéma, des stalles romanes aux acrobaties facétieuses, des peintures murales préservées au-dessus des voûtes tardo-gothiques. Tout un univers au détour d'une ruelle transversale si discrète qu'on en manque souvent l'entrée.

Déplacement en fin de matinée pour la bourgade qui abrite le château de Fénis, une fondation de la famille de Challant, bien sûr. Déjeuner chez un fin gourmet et fervent muséologue.

Visite du château de Fénis: un bijou de la culture tardo-gothique, mâtinée d'éléments Renaissance grâce au pinceau inventif de Giacomo Jaquerio, le peintre des Savoie, ou d'un de ses émules encore anonyme. Idéologie chevaleresque et culture humaniste Renaissance, dans un doux mélange. C'est Boniface de Challant, le grand père de notre Georges qui, maréchal de la famille des Savoie, aurait pu s'assurer la collaboration du grand artiste.

Retour à Aosta en fin de journée. Soirée et nuit à Aosta

Jour 3 : Issogne

Un château-résidence, quelque chose de doux et de confortable. Pas de rhétorique chevaleresque, ou si peu.

Mais une démonstration affirmée de tout ce qu'une demeure de lettré fortuné de la fin du XVe siècle pouvait receler en termes d'équipement mais aussi d'images. Un miroir du temps, à l'écart des grandes turbulences. Je n'en dis pas plus car ce serait gâcher la surprise. Et l'Aventure du beau aime à vous faire perdre vos repères....

Déjeuner près de la Fortezza di Bard, et retour lent vers la frontière en n'excluant pas quelques petites haltes mystérieurses. Arrivée en début de soirée à Lausanne.  





L' Aventure du beau

Des oeuvres et des sites choisis en vertu de leur exceptionnelle capacité créatrice à incarner notre histoire. Une approche lente, sensible et en profondeur afin d'en révéler le sens, comprendre mieux qui nous sommes, et, pourquoi pas, construire une expérience personnelle de la beauté. Des voyages d'art cousus main, en petits groupes d'une dizaine de personnes. Voyager le monde...autrement.