Italie

En Piémont, Savourer l'art de cour des Savoie dans les douces collines des Langhe

Italie

Piémont: savourer l'art de cour épicé des Savoie

Au sortir matinal de la grande vallée d'Aoste, notre soeur italienne, la vue s'élargit. Torino en point de mire. Dans les lointains bleutés, s'esquissent des rondeurs dont on devine la richesse : vignobles réputés, noisetiers à gianduia, truffes blanches d'Alba... Mais aussi abbayes gothiques, petites cités médiévales de briques rose moulurées, aristocratiques châteaux aux précieuses peintures murales, un paysage choyé par les Savoie qui y firent plusieurs fondations d'importance, y employant la fine fleur de leurs artistes de cour, dont le « maître » Giacomo Jaquerio, inspirateur de Pierre Maggenberg dont le geste pictural enchante aujourd'hui encore les murs de la basilique de Valère à Sion. 

 

Infos pratiques

Aventure du beau créée avec Voyages et Culture pour la Société des Amis de Valère les 17 et 18 octobre 2015 (20 personnes)

Adaptable sur mesure

Contact: info@aventuredubeau.com

Programme

Jour 1

Départ en voiture ou en petit bus. Montée de la vallée du Grand-Saint-Bernard, passage du tunnel et descente sur Aoste et sa vallée. Regarder de loin les beaux châteaux de Fénis et d'Issogne. Une autre fois? Arrêt « caffè italiano » peu avant la « tangenziale » de Torino.

11h : arrivée à l'hospice de Sant'Antonio di Ranverso, fondé par Humbert III comte de Savoie à la fin du 12e siècle, pour assister les pèlerins sur la route de Jérusalem. Plusieurs fois agrandi jusqu'au majestueux déploiement tout en briques moulées du début du 15e siècle et à la décoration picturale confiée à Giacomo Jaquerio, le peintre chéri de la cour des Savoie. Du grand souffle. 

Départ vers 12h30-13h pour la cité médiévale d'Avigliana, (environ 9km) et déjeuner au coeur de la vieille ville, un endroit aussi charmant que savoureux.

15h00 -15h30: en route pour Saluzzo, par monts et par vaux (Trana, Piossasco, Pinerolo, Cavour) afin de profiter de la beauté des collines piémontaises et de la région des Langhe. Un arrêt s'impose à la magnifique abbaye cistercienne de Staffarda, fondée au 12e siècle au milieu des marécages par les marquis de Saluces. Un petit chef d'oeuvre de technique et de sobriété esthétique. Et la surprise d'un calvaire sculpté anonyme dont l'expressionisme touche profondément.

Arrivée en fin de journée à Saluzzo, fief d'un puissant marquis curieusement épris de sculpture bourguignonne. Installation à l'hôtel. Balade libre en ville (église San Giovanni? Casa Cavassa? la grand'place et ses arcades?) jusqu'à l'heure du dîner.  Dîner à l'hôtel. 

Jour 2

Départ vers 9h 30 pour le Castello della Manta,  à quelques kilomètres au sud de Saluzzo, son jardin et sa salle baronale, cette dernière magnifiquement décorée de scènes propres à inspirer des idéaux chevaleresques : fontaine de Jouvence, cortège des Preux et des Preuses...De l'élégance mais aussi une sacrée veine narrative qui révèle la patte expressive d'un atelier anonyme qui devait pourtant avoir belle réputation au début du 15e siècle pour s'attirer la commande d'un tel cycle dans la nouvelle demeure du Régent du Marquisat de Saluces, ce petit bout de terre fort disputé entre la France et le duché de Savoie.

Déjeuner proche de la Manta, dans un agritourisme magique et généreux, puis nous nous mettrons en route pour Villafranca Piemonte (20km au nord de Saluzzo), où nous découvrirons au milieu des champs, proche d'un bosquet au petit pont arqué, l'oeuvre délicate d'Aimone Duce à la Capella di Missione (1418). Une douceur lombarde étrange dans ce milieu artistique plutôt bien épicé.

Vers 17h30  retour ou alors....Alba? Pinerolo? Torino? La Sagra San Michele? l'abbaye romane de Novalesa? celle de Vezzolano? L'art ne manque pas dans cette région, ni la gastronomie du reste.





L' Aventure du beau

Des oeuvres et des sites choisis en vertu de leur exceptionnelle capacité créatrice à incarner notre histoire. Une approche lente, sensible et en profondeur afin d'en révéler le sens, comprendre mieux qui nous sommes, et, pourquoi pas, construire une expérience personnelle de la beauté. Des voyages d'art cousus main, en petits groupes d'une dizaine de personnes. Voyager le monde...autrement.